15 février 2006

Les premiers effets des Contrats Villepin

Alors que le CPE vient d’être adopté par le Parlement malgré l’hostilité de la rue, son grand frère, nommé CNE, adopté lui par ordonnance dans la moiteur de l’été, commence à révéler son vrai visage, après seulement quelques mois d’application.
La farce Villepiniène pourrait même se retourner contre lui, si on extrapolait un peu les premières déclarations des syndicalistes interrogés par Le Monde : les conflits et actions aux prud’hommes vont se multiplier, menées par des salariés licenciés sans explications mais dans des situations pour le moins étonnantes : celui-ci licencié après avoir annoncé qu’il devait se faire opérer, ou celle-là licenciée après avoir annoncé qu’elle était enceinte.
D’ici à ce que ces contrats digne du XIXéme siècle ne redonnent des couleurs de cette même époque aux syndicats, il y a malheureusement de la marge… mais l’idée est là, qui fait son chemin. En attendant, bien sur que le Medef n’obtienne la suppression pure et simple du Conseil des Prud’homme, cet organisme « d’un autre temps » qui est lui aussi une entrave « intolérable à la liberté d’entreprendre ».

Posté par matiu à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Les premiers effets des Contrats Villepin

Nouveau commentaire