20 mars 2009

dit comme ça, c'est tellement simple

Le problème est d’un tout autre ordre que la délinquance de patrons voyous, l’inconscience de traders fous ou même l’indécence de parachutes dorés. Ce que le capitalisme a d’indéfendable, par-delà tout comportement individuel, c’est son principe même : l’activité humaine qui crée les richesses y a le statut de marchandise, et y est donc traitée non comme fin en soi, mais comme simple moyen. Pas besoin d’avoir lu Kant pour voir là la source permanente de l'amoralité du système.

-Lucien Sève-

Posté par matiu à 17:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur dit comme ça, c'est tellement simple

Nouveau commentaire